dans

Leclerc : masques chirurgicaux fabriqués en France pour moins de 5€

Les grandes marques de produits alimentaires vendent des boîtes de 50 masques jetables depuis le début de cette crise sanitaire. La différence, c’est qu’avant, les sommes fluctuaient entre 19 et 26 euros du fait de la rareté des masques de protection. A ce jour, les grandes surfaces ont revu leur tarif à la baisse. C’est le cas de Carrefour. Les montants sont maintenant passés à moins de 5 euros pour 50 masques, soit à moins de 10 centimes l’unité. Par contre, l’enseigne Leclerc promet de vendre des masques chirurgicaux à un tarif défiant toute concurrence.

Porter un masque chirurgical jetable à usage unique est devenu une habitude pour nous tous, même si cela ne facilite pas la respiration. Le masque est en effet un équipement de protection des voies respiratoires. D’ailleurs, choisir un masque en allant faire ses courses est devenu monnaie courante dans cette période de Covid.

Ces prix  empiètent-ils sur la qualité des masques filtrants ? Leclerc va-t-il dépasser son concurrent ?

Carrefour premier à se lancer dans la vente de masques à bas prix

Le supermarché Carrefour lance la tendance en apportant à ses clients de la perfection à bas coût, le tout provenant de l’hexagone.

L’enseigne veut apporter de la qualité à ses clients

L’enseigne de grande distribution fabrique, dans une usine en île-de-France, des masques de protection respiratoire et ce, depuis mi-avril, dont elle a fixé le tarif à 4.90 €. Emmanuel Rochedix, Directeur des achats non alimentaires de Carrefour, explique que cela leur permettra d’être beaucoup plus réactifs en cas d’évolution de la demande. Ce type de masque va également se trouver dans les points de vente du groupe et également dans la supérette Carrefour City et Contact.

Les masques made in France de Carrefour

Ces protections sont commercialisées, non en taille unique comme leurs prédécesseurs, mais en trois tailles disponibles : adulte, enfant et intermédiaire (pour les jeunes adultes et les visages assez fins).

Ce masque complet permet de se protéger contre l’inhalation de gouttelettes, de projections et de poussières fines pouvant être nocives pour l’organisme. Il filtre à 98 % les polluants pouvant être d’une grande toxicité, un filtrage donc quasi-intégral. De plus, les matières sont 100 % recyclables.

Leclerc suit le chemin de Carrefour

En apprenant cela, l’hypermarché Leclerc compte faire mieux que son rival et s’y met dès maintenant.

Le groupe opte également pour le made in France

Michel-Édouard Leclerc, Président du comité stratégique des Centres E.Leclerc, précise que le but est de faire vivre les entreprises sur le territoire français. Il précise que les masques vont avoir des prix très attractifs. Ceux-ci vont être disponibles en mai (donc, ce mois-ci). Pour rester conforme à la norme, Leclerc passe par une société de Normandie, dans l’Orne. D’ailleurs, tous les composants sont fabriqués dans ce pays : les voiles extérieurs proviennent du Haut-Rhin, les élastiques du Nord, la matière filtrante de Haute-Savoie et la barrette nasale de l’Isère.

Les masques que proposera l’enseigne

La grande surface va proposer des masques chirurgicaux « Primoplast » de type II sous la marque distributeur « Marque Repère ». Ceux-ci possèdent également un filtre à particules fines pour une protection respiratoire allant jusqu’à 98 %.

Leur étui est fait en carton certifié FSC (label environnemental signifiant Conseil de Soutien de la Forêt).

Leclerc plus avantageux que Carrefour ?

La réponse est oui. En plus d’offrir de l’excellence, le groupe Leclerc vendra la boîte de 50 masques à 4.85 €, soit 5 centimes de moins que son principal concurrent. Il sera donc le moins cher sur le marché.

Le port du masque est une protection individuelle indéniable pour respirer en toute sérénité. Les grandes enseignes, supermarchés et hypermarchés cherchent donc à proposer des protections aux tarifs toujours plus attractifs et de qualité. Les deux vont de pair. La grande distribution en France ne cesse de se renouveler. Intermarché ne devrait donc pas tarder à suivre le mouvement. D’ailleurs, certaines grandes surfaces ont, depuis un certain temps et notamment dans le Finistère, déjà commercialisé leurs produits français. Et vous, où comptez-vous aller faire vos achats ?

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Ecrit par Laura Jasiewicz

Bonjour à tous ! Je m’appelle Laura et suis rédactrice web. J’ai travaillé dans le secteur juridique et le domaine de l’assurance. Je suis une passionnée d’écriture.
Étant d’une nature curieuse, j’ai pu grandement augmenter ma culture générale grâce à tous les articles variés que j’ai déjà rédigés.
Mon but est de vous apporter des informations de qualité et de vous faire apprécier la lecture d’articles.
Bonne lecture sur pour-vous-magazine.com !

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Comment participer à la protection de l’environnement ?

Trouver des idées de cadeau d’anniversaire : comment s’y prendre ?