dans

ColèreColère PleurerPleurer MignonMignon LOLLOL J'aimeJ'aime OMGOMG WTFWTF

Communication non verbale : être compris et comprendre l’autre

La communication non verbale est une langue à part entière. Elle peut être résumée comme étant toutes ces choses que l’on ne dit pas, mais que notre corps exprime lorsque nous sommes face à une ou plusieurs personnes.

C’est en quelque sorte un langage des signes que chacun de nous utilise de manière consciente ou inconsciente, et sans en avoir forcément la maîtrise. Ceci inclut également l’expression de notre visage, notre posture ou la façon de nous habiller !

L’on dit même que la communication non verbale représente environ 70 % du message que l’on veut faire passer ! À entendre ça, on a vite envie d’avoir un peu plus de détails et d’informations sur ce mode de communication méconnu du grand public, et lequel faut l’avouer, pourrait nous être très utile dans nos vies personnelle et professionnelle.

C’est pourquoi, nous aborderons dans cet article, quelques exemples de ce que notre corps exprime couramment et partagerons avec vous, les trois règles qui permettent d’aboutir à une meilleure communication !

Communication non verbale : le langage du corps !

Un des premiers vecteurs de la communication non verbale si l’on peut dire les choses ainsi est bien évidemment notre corps. Avec tous ses gestes, expressions et postures, il fait passer des messages à nous interlocuteurs ! Il convient toutefois de préciser que c’est la succession de plusieurs de ces gestes et expression qui doivent permettre de tirer des concussions, et non un ou deux uniquement !

La position des bras et des mains dans une communication

Lorsque nous sommes en face d’une ou plusieurs personnes en ayant les avant-bras en position horizontale, ceci signifie que nous sommes ouverts à l’échange, tout en gardant une certaine maîtrise. Des bras croisés signifient qu’on est plutôt dans la réserve.

En position assise autour d’une table, avec les mains en dessous, notre interlocuteur pourrait interpréter cela comme étant un manque de confiance en nous. Par contre, les mains croisées sous notre menton dénotent d’une sorte de supériorité.

La position de la tête pendant un échange

Hocher la tète face à quelqu’un qui nous parle traduit que nous ne sommes pas très concentrés avec ce qu’il nous dit. Ça peut également être un signe de protection, lequel sera interprété parfois à tort comme étant un signe de jugement. Un hochement de tête de l’avant vers l’arrière signifie généralement l’approbation.

L’inclinaison de la tête vers la droite ou vers la gauche est aussi très révélateur. Une inclinaison du côté droit indique que l’on fait appel à notre raison, tandis que vers le côté gauche, c’est plutôt notre émotion qu’on sollicite !

Les expressions du visage durant une discussion

On commence par les yeux. Si nous les clignons pendant qu’une personne nous parle, c’est que nous écoutons attentivement ce qu’elle nous dit. La direction du regard a également un sens, d’ailleurs en programmation neuro-inguistique (PNL), on dénombre 6 directions au regard. Ainsi, regarder vers le haut par exemple est synonyme de réflexion.

Parlons de la bouche maintenant. Si la personne en face de nous mord intensément sa lèvre inférieure, c’est un signe de nervosité. C’est aussi le cas si elle rentre les lèvres vers l’intérieur, exprimant ainsi son stress !

Une bonne communication passe par la maîtrise d’une communication non verbale !

Pour mieux comprendre son interlocuteur, il est aujourd’hui évident, qu’il ne suffit pas d’écouter ce qu’il vous dit, encore faut-il analyser son attitude, sa gestuelle et son comportement. Cette règle s’applique également à soi, car communiquer avec quelqu’un requiert une certaine maîtrise de nos faits et gestes, pour espérer voir notre message compris tel que nous voulions l’exprimer.

Aboutir à une bonne communication, c’est tenir compte, voire adopter au moins, ces trois règles :

  • Faire preuve d’empathie, à savoir tenter de comprendre l’autre, ne serait-ce que partiellement, en s’identifiant à lui ; et ce, même si l’on n’est pas d’accord avec lui ou que l’on ne s’entend pas forcément avec ! Se mettre à la place de l’autre aussi souvent que possible est l’une des clés pour améliorer la communication !
  • Travailler son sens de l’observation est un élément essentiel. Effectivement, écouter quelqu’un qui vous parle, sans observer tous ces signes non-verbaux qu’il vous transmet serait dommage ; voire préjudiciable si vous êtes amené à donner votre avis ou des conseils.
  • Apprendre à reformuler les dires de la personne qui communique avec vous, en vous basant sur ce que vous avez écouté, mais aussi et surtout, sur ce que vous avez observé. Ça vous permettra de vérifier votre compréhension, de la rectifier si nécessaire, et puis ceci incite et encourage le communiquant à s’exprimer davantage !

Enfin, une bonne communication n’aura finalement que des avantages, à savoir, la facilitation du contact avec les autres, l’amélioration des échanges et la construction de relations saines.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Ecrit par Fella.S

“Le journaliste est un interprète de la curiosité publique.” Par cette jolie citation de Bernard Pivot, je vous souhaite la bienvenue dans ma page Auteure !

Moi, c'est Fella, une passionnée de lecture et d'écriture ! Honnêteté, respect et humilité font partie de mes valeurs. Mon objectif, satisfaire votre curiosité ! Mon souhait, vous ravire à chacun de mes articles !

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Sublime-Rencontre.com : le site de rencontre gratuit pour célibataire

7 magnifiques îles privées à favoriser pour un séjour des plus luxueux