dans

L’étiquette à table : 12 conseils pour un dîner moderne

De nombreuses règles régissent l’étiquette à table. Cette notion peut paraître obscure pour beaucoup bien qu’elle soit en réalité constituée de règles très simples.

Voici 12 conseils de l’étiquette de table pour respecter l’art de la table et les moderniser vos repas.

Sommaire

L’art de débuter un dîner moderne

  • Tout retard est à prévenir de vive voix : Un retard à un diner peut survenir. Des embouteillages sur la route, un imprévu de dernière minute et vous voilà en retard. Au Canada, il est coutume d’arriver à l’heure indiquée par l’hôte. Cette règle peut différer en fonction des pays et des cultures. Ainsi, dès lors qu’un retard excède les 10 minutes, il faut appeler son hôte pour le prévenir de vive voix. Pas de message, de message vocal ou de courriel, un appel direct est plus poli.
  • Les cadeaux d’hôte : Tous les cadeaux ne sont pas bons à offrir à votre hôte de soirée lorsque vous êtes invité à diner. Ainsi éviter les fleurs, qui s’envoient généralement en amont ou en aval de l’invitation. De même pour la bouteille de vin, car votre hôte a normalement marié les vins au menu qu’il a prévu. De règle générale, évitez tous les cadeaux alimentaires, qui pourraient ne pas convenir à tout le monde.
  • Le cas du cellulaire : La règle est simple, pas de cellulaire lors d’un diner. Il reste rangé dans votre poche et ne doit jamais être sorti. Il est au mieux éteint, au pire en mode silencieux. N’oubliez pas que vous êtes à un dîner pour partager un moment avec les personnes présentes, et aucun appel, message ou notification ne doit pouvoir l’interrompre (sans exception urgente bien entendu cela tombe sous le sens).
  • Toast réussi : Bien que le glas des verres qui s’entrechoque a pour réputation d’éloigner les mauvais esprits, il est déconseillé de trinquer les verres. Les conséquences pourraient être coûteuses et dangereuses, les verres pouvant fissurer ou se briser. Ainsi, pour un toast réussi, le regard doit se croiser mais les verres eux, restent silencieux.
  • Sens de circulation des plats : Si l’on suit rigoureusement l’étiquette de la table, tous les plats et condiments circulent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vers la droite donc. Petite subtilité concernant les condiments, le sel et le poivre doivent toujours être considérés comme un couple et ne doivent jamais être séparés. Ainsi si l’on vous demande seulement le poivre, vous ne devez pas oublier de donner également le sel, et inversement.

L’art de diner

Arrive maintenant le moment du diner. C’est à partir de ce moment que de nombreuses règles sont à respecter, tant pour l’hôte que pour les invités.

L’art de la table et du service

  • Placement des couverts : Pour le placement des couverts de table, un moyen mnémotechnique existe : le mot « Privé ». « P » pour l’assiette à pain qui se place toujours à gauche, et « V » pour les verres à vin se plaçant toujours à droite de l’assiette.
  • Ordre de service du vin : Une fois les verres placés, c’est au tour du vin. Dans un repas, le vin blanc se sert toujours avant le vin rouge en respectant une règle simple : le jeune avant le vieux, le léger avant le corsé. L’hôte est invité à goûter le cru avant de le servir afin de s’assurer de sa tenue.
  • Service du vin et des plats : Le service du vin se faisant toujours à la droite des invités (dans la logique du placement des verres), alors que les plats sont servis par la gauche.

L’art de manger

  • Interdiction de manger sans l’hôte : Il est d’ailleurs interdit de manger du pain en attendant l’arrivée des plats. Tout le monde doit pouvoir commencer à dîner en même temps. Ainsi, ce n’est que lorsque l’hôte a sa serviette de table sur ses genoux que les invités sont autorisés à toucher à leur assiette. Le pain ne doit pas être considéré comme un amuse-bouche mais comme un composant à part entière du repas, venant accompagner le plat.
  • Les aliments à manger avec les doigts : Certains se demandent parfois ce qu’il est acceptable de manger avec les doigts. Généralement, il est considéré que les asperges fermes se mangent avec les doigts, de même que les olives et les fruits de mer pour les décortiquer. Enfin certains fruits comme les fraises peuvent également se déguster avec les doigts, à condition qu’elles soient servies avec leur queue.
  • Finir son assiette ou non : Vient alors la question tant attendue : devez-vous finir tout ce qui se trouve dans votre assiette ? Au Canada, pas nécessairement, le choix est en réalité vôtre. Dans d’autres cultures, il est malpoli de laisser de la nourriture dans son assiette, là où en Chine vous devez impérativement en laisser un petit peu pour montrer que vous êtes rassasié. Une fois votre plat terminé, posez vos couverts dans l’assiette sans les croiser pour indiquer à votre hôte que vous avez terminé.
  • La serviette : A la fin du repas, il est important de ne pas chiffonner votre serviette, surtout si cette dernière est en tissu. Posez-la simplement à droite de votre assiette sans la plier.

Laisser un commentaire

Ecrit par Anne Morono

Bonjour et bienvenue sur ma page auteure ! Je m’appelle Anne Morono, je rédige des articles pour le site pour-vous-magazine.com

Bonne lecture et bonne découverte !

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Coco fr chat avis

Comment faire du rhum arrangé à la maison ?