dans

J'aimeJ'aime

Accompagner son enfant vers l’autonomie

Votre enfant qui d’habitude accepte sans soucis que vous fassiez à sa place, vient de contester : « Non ! C’est moi qui fais tout seul ! » Cela vous fait tout drôle… mais rassurez-vous, c’est tout à fait normal ! Votre enfant ne vous rejette pas, il est simplement en pleine quête d’autonomie. Nous allons vous expliquer en quoi cette autonomie est très importante pour votre enfant et comment l’accompagner au mieux dans son apprentissage.

Qu’est-ce que l’autonomie ?

L’autonomie c’est avoir la capacité de ne pas être dépendant d’autrui, de savoir faire les choses par soi-même. Il s’agit d’un besoin qui va apparaître pendant la petite enfance, continuer pendant l’adolescence et peut même durer jusqu’à l’âge adulte. L’autonomie touche différentes sphères de la vie comme les interactions avec les autres, la gestion des émotions, les capacités physiques, ou encore l’acquisition de connaissance.

En général, l’autonomie chez l’enfant se commence à se développer à partir de ses 1 an. Sa capacité à être autonome progresse à mesure qu’il prend conscience de son individualité, c’est-à-dire pendant la phase du « terrible two » ou fameuse « crise des deux ans ». Votre enfant va alors peu à peu être capable d’utiliser des couverts, d’enfiler et retirer ses vêtements, de se brosser les dents, de se laver et se sécher les mains, de se savonner dans le bain, etc.

Pourquoi est-ce important pour l’enfant ?

Il est important pour votre enfant d’acquérir de l’autonomie afin de pouvoir grandir, se débrouiller seul, devenir peu à peu indépendant

et pouvoir prendre ses propres décisions. Votre petit a besoin de se préparer à devenir un futur adulte responsable, de comprendre que ses actes ont des conséquences et les assumer. Il a aussi besoin de ne pas se sentir impuissant, d’avoir un certain sentiment de pouvoir sur sa vie.

De plus l’autonomie est un élément essentiel pour développer sa confiance en lui-même ainsi que son estime de lui. Votre enfant va prendre conscience qu’il est capable d’y arriver seul, ce qui est très valorisant pour lui. Ainsi il va prendre de l’assurance, oser et ressentir de la satisfaction à réussir par lui-même.

L’autonomie contribue donc pleinement à l’épanouissement de l’enfant, il est donc très important pour les parents de les aider dans ce processus.

Mais comment l’aider à devenir autonome ?

La quête d’autonomie de votre bambin ne sous-entend pas qu’il n’a plus besoin de vous, bien au contraire, votre soutien est indispensable pour l’aider à atteindre cet objectif.

Voici quelques conseils visant à développer l’autonomie nécessaire au bon développement de votre enfant :

Faites-le se sentir utile en lui confiant de petites tâches à la maison (mettre la table, aider à faire la cuisine ou la vaisselle, arroser les plantes, passer la pelle et la balayette…), comme à l’extérieur (acheter le pain, vous aider à faire les courses, tenir la porte…). Encouragez aussi sa capacité à prendre des initiatives.

Évitez de le surprotéger, car votre enfant pourrait alors développer de l’anxiété, manquer de confiance en soi, devenir craintif et peu débrouillard. Il vaut mieux le laisser apprendre à mesurer les risques par lui-même. Évitez aussi de répondre à la place de votre enfant, laissez-le répondre aux questions qui le concernent. Si un adulte pose une question sur lui en sa présence, mais sans s’adresser à lui directement, encouragez votre enfant à répondre lui-même.

Montrez-lui comment faire. En tant que parent, vous êtes un modèle pour votre enfant. Enseignez-lui les compétences progressivement en lui montrant dans un premier temps comment on fait, puis en faisant avec lui, en le regardant ensuite faire et enfin en le laissant faire entièrement seul.

Encouragez-le régulièrement à faire seul. Même si votre enfant vous dit « je n’y arrive pas », n’hésitez pas à insister un peu, il s’apercevra que finalement il est tout à fait capable d’y parvenir et se sentira valorisé. S’il n’y arrive pas, guidez-le, évitez de vous précipiter pour faire à sa place, dosez votre aide. Attention par contre à prendre en compte son niveau de fatigue, votre enfant peut ne pas arriver à faire quelque chose car il est trop fatigué, dans ce cas n’insistez pas, aidez-le et dites-lui que ce n’est pas grave, il fera seul une prochaine fois quand il sera moins fatigué.

Faites confiance à votre enfant, il a besoin de sentir que vous croyez en lui et que vous êtes présent pour lui, car ces changements et nouveaux apprentissages peuvent vraiment être angoissants pour lui. Rassurez-le, dites-lui qu’il est capable, que vous avez confiance en lui et rappelez-lui qu’il a votre soutien, que s’il a besoin de vous, vous serez là. N’hésitez pas aussi à le féliciter lorsqu’il arrive à faire les choses, c’est important.

Dédramatisez les choses. S’il s’énerve parce qu’il n’y arrive pas, faites preuve de compréhension, dites-lui que ce n’est pas grave et encouragez-le à recommencer ultérieurement. Expliquez-lui aussi que s’il se trompe tant pis, qu’au moins il aura essayé, que vous être très fier de lui et qu’il y arrivera sûrement la prochaine fois. Valorisez ses efforts, cela lui donnera le goût de persévérer.

Utilisez le jeu pour travailler ni vu ni connu l’autonomie. Par exemple jouer à se déguiser pour apprendre à s’habiller seul, jouer à la dinette pour apprendre à mettre la table, etc.

Adaptez votre logement à votre enfant afin de faciliter ses apprentissages. Vous pouvez par exemple mettre une tour d’observation dans la cuisine, un petit banc dans la salle de bain pour qu’il enfile son pantalon et ses chaussettes, des miroirs pour qu’il se voie en action, etc. Vous pouvez vous inspirer de la méthode Montessori pour cela.

Faites preuve de lâcher-prise, acceptez que ce ne sera surement pas parfait, que votre enfant salira probablement en essayant de faire seul, qu’il pourra y avoir des dégâts, ce n’est pas dramatique ! Vous pouvez d’ailleurs demander à votre enfant de ramasser avec vous ses dégâts, sans pour autant qu’il le prenne pour une punition, mais plutôt comme un geste tout à fait normal de réparation. Acceptez aussi que parfois il pourrait y avoir des petites chutes et des petits bobos lorsqu’il essayera de faire seul. Laissez-lui le droit à l’erreur et à la prise de risques, on apprend de nos erreurs et de nos échecs.

Laissez lui prendre son temps dès que vous le pouvez. Souvent nos rythmes de vie ne nous permettent malheureusement pas de prendre le temps ; nous avons des délais, des horaires à respecter. Du coup nous n’avons pas forcément le temps d’attendre que l’enfant arrive à faire seul. Or il est très important pour l’enfant qu’il puisse prendre le temps dont il a besoin afin d’y arriver seul. Plus il s’entraînera, plus il progressera et fera les choses rapidement.

Prendre en compte le niveau de votre enfant et s’armer de patience. Les enfants n’évoluent pas tous à la même vitesse, chaque enfant est unique, respectez son rythme et évitez de le comparer aux autres enfants de son âge. Votre enfant peut très bien être autonome moins rapidement dans un domaine que dans un autre et ce n’est pas grave, il n’est tout simplement pas encore prêt pour certaines choses et il a toute sa vie pour y parvenir, pas d’inquiétude ! Assurez-vous aussi que les choses que vous lui demandez sont bien adaptées à l’âge de votre enfant et à ses capacités. Ne forcez pas non plus votre enfant sous prétexte qu’il devrait y arriver à son âge.

Donnez-lui de l’amour et de l’attention au quotidien (câlin, sourire, bisou, etc.), c’est essentiel pour votre enfant afin qu’il sente une sécurité émotionnelle et puisse affronter le monde sereinement.

Enfin, fixez des limites. En effet, certaines choses sont bien trop risquées pour votre enfant, vous ne pouvez pas le laisser faire seul (allumer le feu dans la cheminée, couper un rôti, etc.). Expliquez-lui pourquoi il est trop dangereux pour lui de faire telle ou telle chose. Il protestera certainement, mais finira par comprendre.

Conclusion

Il vous sera peut-être difficile en tant que parent de voir votre tout petit devenir peu à peu indépendant, mais il s’agit pour lui d’un besoin essentiel pour son développement. Il a donc besoin de votre aide et besoin de sentir que vous croyez en lui, afin de gagner en autonomie et devenir plus tard un adulte débrouillard et responsable.

Nous espérons que cet article vous aura donné quelques pistes afin d’accompagner au mieux votre enfant vers ce but.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Ecrit par Sandrine Barnard

Rédactrice de pour-vous-magazine.com avec divers passions !
Bonjour et bienvenue sur ma page, Je m’appelle Sandrine Barnard, je suis rédactrice à pour-vous-magazine.com depuis son lancement.

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Quels sont les bienfaits apportés par une séance de spa ?

Partir en vacances en famille : le mode de transport idéal