dans

Différence entre un écran industriel et un écran domestique

Les écrans d’ordinateur sont devenus des outils indispensables dans notre quotidien. À des fins ludiques ou professionnelles, il s’agit d’un matériel incontournable pour exécuter certaines tâches. Pour s’adapter à chaque secteur, les constructeurs réalisent des ordinateurs spécifiques. C’est grâce à ces caractéristiques techniques distinctes que cette adaptation est possible. On distingue ainsi un écran industriel d’un écran domestique. Alors, qu’est-ce qui les différencie concrètement ?

Des écrans destinés à des usages distincts

Les écrans de salon ou écrans domestiques sont un type d’écran particulièrement répandu. Ils équipent les téléviseurs, les smartphones et les tablettes. Ils sont destinés à un usage traditionnel et ludique et se caractérisent par des normes standards. Ces écrans répondent aux besoins des particuliers qui travaillent depuis leur domicile ou des entreprises opérant dans des locaux professionnels, dans un environnement sans risque. Dans la plupart des cas, un écran domestique sert à regarder la télévision, jouer à des jeux vidéo ou à naviguer sur la toile.

En revanche, les écrans industriels, également appelés écrans durcis ou écrans consolidés, sont pensés pour un usage professionnel beaucoup plus exigeant. Compte tenu de ses caractéristiques techniques différentes, pour trouver un écran industriel, vous devez vous orienter vers les produits informatiques renforcés par l’informatique durcie. Les écrans industriels, en raison du besoin accru de solidité, sont dotés de pièces et d’équipements électroniques spécifiques, lesquels se prêtent à une utilisation en milieu hostile. Adaptés au corps de métier où ils sont utilisés, ils sont solides, étanches, résistants aux chocs et aux vibrations.

Des écrans utilisés dans des environnements très différents

Alors que les écrans domestiques font la satisfaction des particuliers et des entreprises dont l’activité est essentiellement classique (finances, ressources humaines, droit, programmation, logistique, etc.), les écrans durcis, quant à eux, sont destinés à d’autres secteurs d’activité. Ce sont en effet des outils pensés pour satisfaire les nécessités de mobilité, de sédentarisation et pour répondre aux besoins d’un environnement particulièrement difficile.

Vous trouverez généralement ces ordinateurs chez les personnes opérant dans un environnement industriel, notamment les sous-marins, les militaires, les médecins travaillant dans les milieux à risque, les médecins militaires, les chercheurs dans l’industrie ou le nucléaire. Sont également concernés certains reporters ou encore les espions militaires. C’est donc logiquement que les écrans consolidés sont certifiés MIL-STD 810, gage d’une protection contre les chocs et les vibrations.

écran industriel adapté aux environnements hostiles

L’indice de protection, un critère qui distingue écran domestique et industriel

L’indice de protection permet de distinguer les écrans domestiques des écrans industriels. Puisque ces derniers sont destinés aux environnements à très fortes températures, humides ou encore poussiéreux, ils se caractérisent par un indice de protection plutôt élevé. L’indice de protection renseigne sur la capacité de l’écran industriel à résister à l’eau et à la poussière.

Généralement, les indices de protection sont composés de deux chiffres allant de 1 à 9. Le premier, généralement entre 1 et 6, représente le degré de protection de votre écran par rapport à la poussière. Le second, sur une échelle de 1 à 9, précise le niveau de résistance de l’écran par rapport aux liquides. En considérant cette échelle, un écran domestique est bien souvent certifié IP43. En revanche, un écran industriel propose un indice de protection d’au moins 65 ou 67. Un écran avec de telles caractéristiques ne laisse pas passer la poussière et résiste à un nettoyage haute pression.

Des écrans opposés par la norme ATEX

La norme ATmosphère EXplosive est une précision technique qui distingue clairement un écran consolidé d’un écran classique. La norme ATEX est issue d’une réglementation européenne qui insiste sur la nécessité de maîtriser les risques associés à l’exercice de certaines activités dans des zones enclines à des risques d’explosion. Ainsi, le niveau de dangerosité de la zone est étudié sur une échelle de 0 à 2 pour une forte exposition aux gaz et vapeurs et de 20 à 22 pour les risques de poussière.

Ainsi, selon la zone où il sera utilisé, un écran industriel peut avoir une couche protectrice en acier inoxydable ou avec d’autres isolants thermiques selon le niveau de dangerosité associé à la zone. Les écrans industriels destinés aux environnements et températures difficiles dont nous parlions en amont sont de plus en plus respectueux de la norme ATEX. Les écrans classiques, quant à eux, n’en disposent pas.

Des écrans opposés par leur texture

Les moniteurs classiques et industriels se distinguent également par le type d’écran. Par exemple, la résistance aux chocs des écrans industriels est liée à la qualité du verre qui les recouvre et des différentes couches de protection de la dalle dont ils disposent. Ce sont en effet des matériaux issus de divers alliages de verre trempé chimiquement, pour proposer une telle résistance. Les écrans pour salons et bureaux ne proposent pas la même technologie, même s’ils résistent aux rayures et chocs légers. Pour les plus récents, cela est possible grâce à la technologie Gorilla Glass.

Laisser un commentaire

Ecrit par Julie Morin

Bonjour et bienvenue sur ma page auteure !
Je m’appelle Julie Morin, issue d'une école de journalisme, je rédige des articles pour le site pour-vous-magazine.com.

De nature très curieuse, mes centres d'intérêt sont divers et variés. J'aime le challenge et aborder de nouvelles thématiques que je ne connais pas encore.
Mon objectif premier est de fournir un contenu qualitatif et concis, afin que mes lecteurs ressorternt informés après avoir pris connaissance des mes articles.

Bonne lecture sur PVM

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Comprendre le tarot de Marseille : 4 choses que vous ignorez