dans ,

Anna Karina, une étoile qui a rejoint les cieux

Le samedi 14 Décembre dernier, l’actrice et chanteuse Anna Karina est décédée, provoquant stupeur et tristesse dans le milieu. Cette femme était, en effet, une icône incontournable de la Nouvelle Vague et avait su se démarquer au fil des années.

            Retour sur cette femme d’exception… 

La disparition tragique d’une pointure du cinéma

            Anna Karina, l’actrice émérite, est malheureusement décédée à l’âge de 79 ans. Ses obsèques auront lieu samedi prochain au cimetière du Père Lachaise au sein de la capitale française. Sa famille a d’ailleurs d’ores et déjà précisé qu’elle « sera inhumée à 12h15, dans la plus stricte intimité. Le public qui le souhaite pourra ensuite lui rendre un dernier adieu ».

            Son décès n’avait, en effet, pas manqué de marquer de nombreuses personnes, telles que le Ministre de la Culture, Franck Riester, qui a précisé que « son regard était le regard de la Nouvelle Vague. Il le restera à jamais. Chez Godard surtout, mais aussi Rivette ou Visconti, Anna Karina irradiait ; elle magnétisait le monde entier. Aujourd’hui, le cinéma français est orphelin. Il perd l’une de ses légendes ».

            Les internautes rendent également hommage à l’actrice, avec, notamment, de nombreux messages de soutiens et de photographies : ils emplissent ainsi la toile sur les réseaux sociaux.

            Alors que tous pensait que l’actrice était décédé des suites de son cancer, son mari, le producteur et cinéaste Dennis Berry, a annoncé que sa femme n’était en aucun cas décédé de sa maladie, mais d’une complication post-opératoire.

Retour sur une vie de gloire

            Anna Karina, née au Danemark dans la ville de Solbjerg sous le nom d’Hanne Karin Bayer, le 22 Septembre 1940, était une chanteuse, actrice et écrivain française.

            Elle a commencé sa carrière dans son pays natal à travers divers boulots tels que chanteuse de cabaret ou encore mannequin, et elle avait pu faire son apparition dans diverses publicités ainsi que des courts-métrages.

            Elle arrive sur le territoire français à l’âge de dix-sept ans et est très vite repérée par Catherine Harlé. Ce qui lui permet ensuite de poser pour le Magazine Elle, puis de rencontrer Cocha Chanel qui lui créateur le nom d’Anna Karina.

            Après avoir refusé un premier rôle en 1959, elle joue ensuite dans divers films de Jean-Luc Godard avec qui elle se mariera. Le public fera sa connaissance dans le film Ce soir ou jamais de Michel Deville. Puis, elle se partagera l’affiche avec Jean-Paul Belmondo et Jean-Claude Brialy avec le premier rôle dans Une femme est une femme.

            Puis, en 1961, elle obtient la récompense de meilleure actrice dans le festival de Berlin.

            Elle s’impose ensuite comme l’égérie de Jean-Luc Godard et devienne l’icône de La Nouvelle Vague. Puis, elle sera le personnage central de la comédie musicale Anna, écrite par Serge Gainsbourg.

            Elle fera ensuite ses débuts en tant que réalisatrice en 1973, avec son film Vivre ensemble où elle offre son premier rôle à l’animateur radio Michel Lancelot.

            En 2014, elle reçoit le prix Henri Langlois d’honneur pour l’ensemble de sa carrière en tant que comédienne.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Ecrit par Capucine Le Goaller

QUI SUIS-JE ?

Je m’appelle Capucine Le Goaller, j’ai 23 ans, et je partage ma vie entre la Bretagne et le Pays-Basque.

Etudiante en Droit, je suis actuellement en Master 2 Droit Notarial à Pau.

Mes hobbies :
Passionnée d’écriture, j’écris des livres depuis l’âge de sept ans.
Geek de nature, ma passion pour les jeux-vidéos me permet d’être à l’aise avec l’informatique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La dernière tendance au goût du jour : le Buddha Bowl

Numéro virtuel temporaire sur son smartphone avec Switch Number