dans ,

ColèreColère PleurerPleurer MignonMignon LOLLOL J'aimeJ'aime OMGOMG WTFWTF

Comment bien choisir son vin ?

Vous êtes invité(e) quelque part ou organisez un dîner chez vous. Vous souhaitez faire bonne impression avec une bonne bouteille de vin. Mais voilà, vous n’y connaissez vraiment pas grand-chose…

Face à l’immense choix en la matière, acheter un bon vin peut être un vrai casse-tête lorsqu’on ne sait pas comment faire. Nous allons dans cet article vous donner des astuces afin de faire le meilleur choix possible.

Sommaire

Différents usages des vins

Tout d’abord, il faut distinguer deux usages différents du vin : la consommation rapide et la garde. Selon l’option choisie, on ne s’orientera donc pas vers les mêmes vins. Dans le 1er cas on cherchera un vin fait pour être bu jeune, à ouvrir dans les prochains jours, les prochains mois, voir dans les 2-3 prochaines années. Dans le 2e cas on cherchera un vin au grand potentiel de garde, à faire vieillir dans notre cave pour le boire dans plusieurs années.

Nous allons ici vous parler des vins destinés à être ouverts « rapidement ». On privilégiera pour cela des vins souples, pas trop puissants, digestes et fruités.

Où trouver du bon vin ?

Tout d’abord, vous pouvez vous rendre chez un petit caviste près de chez vous. Ce spécialiste du vin se fera un plaisir de vous écouter, vous conseiller judicieusement et vous guider afin de choisir une bonne bouteille.

Si vous avez la chance d’habiter une région viticole, vous pouvez aussi vous rendre directement chez les producteurs. Vous pourrez ainsi goûter le vin avant d’acheter et parfois même avoir des prix intéressants.

Enfin vous pouvez trouver de bons vins tout simplement dans votre supermarché. Vous pourrez même profiter de la foire aux vins afin de faire de bonnes affaires.

Comment choisir son vin ?

Voici à présent quelques conseils pour vous aider à choisir votre vin lorsque vous êtes néophyte :

Faites attention au contenant. En matière de vin l’apparence a de l’importance. On évite les conditionnements en cartons, on proscrit les bouteilles en plastique et on reste sagement aux bouteilles en verre.

Lisez attentivement les étiquettes. Partez à la recherche de certaines informations. Par exemple, afin de garantir la provenance et le mode de production du vin, et de ne prendre aucun risque de vous retrouver avec un mauvais vin, vous pouvez chercher sur les bouteilles les mentions « AOC », « Mis en bouteille à la propriété », « Mis en bouteille au Château », « Mis en bouteille au Domaine » ou encore un « R » sur la capsule (mis en bouteille par le récoltant).

La mention « Grand vin » quant à elle, est autorisée pour tous les vins du moment qu’ils sont réalisés dans le cadre d’une AOC. Elle ne dit donc pas grand-chose sur la qualité du vin.

Ne vous fiez pas forcément aux médailles. En effet certaines médailles peuvent être gage de top qualité, mais ce n’est pas le cas pour toutes. Tous les concours ne se valent pas, ils ne répondent pas tous aux mêmes exigences et n’ont pas tous le même prestige. En plus tous les producteurs ne « s’embêtent » pas forcément à y participer.

Ne vous fiez pas au prix. Le prix élevé d’une bouteille ne signifie pas forcément que c’est un bon vin ou un vin de qualité. On peut trouver de très bons vins à moins de 10 euros et à contrario, être très déçu par une bouteille achetée hors de prix. De nouveaux vins encore peu connus peuvent vous surprendre malgré leur petit prix.

Choisissez un vin adapté aux mets que vous allez déguster avec. Une règle d’or en matière d’accord mets-vin : plus le plat est élaboré, plus le vin doit être léger. Il existe ensuite quelques valeurs sûres comme foie gras avec du Sauternes (ou autre vin liquoreux) ; viande rouge, charcuterie, plats mijotés ou fromage avec du vin rouge ; poisson, coquillages ou viandes blanches avec vin blanc et enfin entrée ou apéritif avec du vin rosé bien frais.

Faîtes confiance aux grands noms. Mieux vaut opter pour des classiques lorsqu’on ne s’y connaît pas. Avec un Chablis, un Saint-Émilion ou encore un Sancerre, on a peu de risques de se tromper. Si vous souhaitez vous aventurer un peu hors des sentiers battus, préférez plutôt un vin issu d’un grand domaine, plutôt que celui qui vient d’une petite propriété très peu connue. Un grand domaine ne réalise que de bons vins.

Vous pouvez aussi cependant, vous laisser tenter par l’inconnu. En effet, on peut parfois avoir de belles surprises en choisissant une appellation moins connue ou bien un petit vin de pays. On peut essayer des vins moins connus mais qui viennent de grandes régions viticoles, comme un Buzet pour remplacer un Bordeaux ou un Givry pour remplacer un Pommard.

Misez sur le millésime. Il s’agit d’un indicateur très important concernant la qualité du vin. En termes de récolte de vin, toutes les années ne se valent pas. Certaines conditions qui changent chaque année comme les intempéries, l’ensoleillement ou la température, vont jouer fortement sur la qualité du vin. Pour s’aider à choisir les meilleures années, on peut se référer au guide des Millésimes du Figaro Vin.

Enfin n’hésitez pas si vous en avez l’occasion, à faire des stages de découverte en œnologie, afin de développer vos connaissances en matière de vin. Le vin est un produit très complexe ; ces stages vous permettront d’acquérir des connaissances de base nécessaires afin d’appréhender l’univers passionnant du vin.

Vous avez à présent assez d’éléments pour choisir votre vin et faire bonne impression auprès de vos invités !

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Ecrit par Sandrine Barnard

Rédactrice de pour-vous-magazine.com avec divers passions !
Bonjour et bienvenue sur ma page, Je m’appelle Sandrine Barnard, je suis rédactrice à pour-vous-magazine.com depuis son lancement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

iPhone SE 2020 : le nouvel appareil Apple à moins de 500 €

Quelle est l’alimentation idéale d’un sportif régulier ?