dans

LoveLove

La DME : Diversification Menée par l’Enfant

La DME : Diversification Menée par l’Enfant, une approche qui gagne en popularité 

C’est au Royaume-Uni, dans les années 2000, que le mouvement de la DME a été initié par l’infirmière Gill Rapley, qui a d’ailleurs publié plusieurs ouvrages sur ce sujet.

Cette méthode reposant sur l’autonomie et la pleine conscience, est déjà très répandue en Amérique du Nord et commence doucement à se faire connaître en Europe.

Mais qu’est-ce que la DME ?

La Diversification menée par l’enfant est une approche assez récente, selon laquelle bébé s’alimente de façon autonome. L’introduction des aliments se fait sous forme de morceaux et non sous forme de purée comme pour la diversification classique.

En effet, bébé vers 6 mois, commence à pouvoir mordre et mâcher. On peut alors commencer à lui proposer de la nourriture solide coupée en petits morceaux. Il portera naturellement à sa bouche les aliments pour les suçoter et mâchouiller avec ses gencives, il n’est donc pas indispensable qu’il ait des dents.

Quels sont les bienfaits de cette méthode ?

Tout d’abord la DME, disons-le, peut avoir quelques petits inconvénients. Bébé en mettra forcément un peu partout au début, un bon nettoyage après le repas sera donc certainement nécessaire. De plus il est préférable de donner de petites quantités de nourriture à la fois, sinon un risque de gaspillage est possible. Enfin, les repas peuvent prendre plus de temps car il faut laisser bébé manger à son propre rythme.

Cependant les bénéfices de la DME sont considérables :

-Bébé développe sa motricité fine en attrapant lui-même les aliments et les portant à sa bouche. La coordination oeil-main-bouche se développe ainsi plus rapidement.

-Il mange réellement à sa faim et apprend ainsi à auto-réguler son appétit, à reconnaître les signes de satiété, et aura moins de risques de surcharge pondérale plus tard.

-Il maîtrise assez vite la mastication.

-Ses différents sens sont stimulés, il découvre les différentes textures, odeurs, couleurs et formes des aliments.

-Certains bébés peuvent refuser les purées et accepter volontiers de manger seuls des morceaux. La DME convient parfois mieux à certains enfants et peut éviter des blocages ou refus alimentaires

-Enfin, la DME a un côté « pratique » : bébé peut manger les mêmes aliments que les autres membres de sa famille, en tout petits morceaux bien sûr.  Les parents peuvent du coup manger en même temps que l’enfant qui se nourrit seul en leur compagnie.

Comment sait-on si bébé est prêt pour la DME ?

Cette méthode ne peut être proposée qu’à partir de 6 mois. Avant cette âge bébé ne contrôle pas encore assez les mouvements de sa bouche et de sa langue, il peut y avoir des risques d’étouffement.

Pour se nourrir seul, on dit que bébé doit d’abord être capable de se tenir assis sans aide, doit pouvoir porter seul les aliments à sa bouche, et doit savoir bouger la tête de chaque côté et de haut en bas.

Attention cependant, il peut y avoir de rares contre-indications possibles (troubles ou retards du développement, malformation dans la bouche, problème de coordination motrice….). Il est donc préférable de consulter un professionnel de santé si bébé présente une de ces conditions, en cas de doute ou en cas de prématurité.

Par quels aliments commencer ?

On pourra commencer la DME par des légumes fondants ou bien cuits (carottes, brocolis, haricots verts…) et des fruits très mûrs ou très mous (banane , poire, pêche, pomme cuite…).

Plus tard on pourra introduire des pâtes et pommes de terre bien cuites, des croûtons de pain ou du pain grillé, des cubes de fromages, du poisson et de la viande tendre, etc…

Il faut cependant éviter certains aliments comme  la mie de pain avec laquelle bébé risque de s’étouffer, les tomates cerises et raisins entiers (toujours les couper en morceaux), les fruits et légumes durs lorsqu’ils sont crus (carotte, pomme…) qu’il vaut mieux faire cuire afin qu’ils soient plus fondants, les arachides ou noix entières , ainsi que les aliments durs ou collants.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Le lait maternel ou artificiel reste l’aliment de base durant la première année de vie de l’enfant. Les aliments solides ne sont que complémentaires au lait, pas d’inquiétude donc si au début bébé ne mange pas beaucoup et préfère jouer avec la nourriture. Cette phase d’exploration est normale.

Afin de faciliter le nettoyage, on peut faire porter un bavoir long avec des manches à bébé ou éventuellement le laisser manger en couche quand il fait assez chaud.

Pour ne pas décourager bébé en lui donnant trop, on ne proposera qu’un ou deux aliments différents à la fois au début.

Il faudra aussi accepter de le laisser jouer et manipuler les aliments ainsi que sa cuillère afin qu’il développe sa motricité et ses différents sens.

La DME, bien pratiquée, ne présente pas plus de risques d’étouffement que l’approche classique avec les purées. Le réflexe nauséeux est tel que lorsqu’un aliment va trop loin dans la bouche de bébé, il va normalement tousser et recracher la nourriture, il est ainsi protégé des étouffements.

Mais il est tout de même nécessaire de prévenir les risques d’étouffement en appliquant certaines consignes de sécurité :

-Bébé doit être assis bien droit dans sa chaise haute.

-Ne jamais laisser bébé manger seul sans la surveillance d’un adulte. 

-Proposer uniquement des aliments sécuritaires. 

-S’assurer que bébé est bien éveillé avant de lui offrir de la nourriture.

-Enfin, savoir reconnaître les signes d’étouffement. 

Nous espérons que cet article aura répondu à vos questionnements concernant la DME et vous aura convaincu de vous lancer dans cette merveilleuse aventure !

N’hésitez pas à partager cet article et laisser vos commentaires .

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Ecrit par Sandrine Barnard

Rédactrice de pour-vous-magazine.com avec divers passions !
Bonjour et bienvenue sur ma page, Je m’appelle Sandrine Barnard, je suis rédactrice à pour-vous-magazine.com depuis son lancement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

5 astuces pour vous mettre facilement au « zéro déchet »

Lait infantile : 9 arguments pour maman poules et cool