dans ,

Le parfum First par Van Cleef & Arpels

Que dire sur la maison Van Cleef & Arpels ?

            C’est une entreprise française initialement spécialisée dans la joaillerie, la parfumerie de luxe et l’horlogerie. Fondée en 1896 par Alfred Van Cleef et son oncle Simon Arpels, leurs produits sont reconnaissables par leurs motifs remplis d’animaux, fleuris et agrémentés de fées. Depuis 1999, la marque appartient au groupe de luxe Suisse Richemont.

            La marque a marqué de nombreuses stars féminines telles que Grace Kelly, Elizabeth Taylor, Farah Pahlavi, Grace Kelly, Eva Perón ou encore la duchesse de Windsor.

            L’innovation est le véritable credo de Van Cleef & Arpels. Ainsi, en 1930, elle a crée l’incontournable et indétrônable Minaudière. Cette boite permettait ainsi aux femmes de la société de ranger tous les objets qu’elles jugeaient indispensables (maquillage, cigarettes, miroir), dans un seul et même objet.

            Elle se tourne ensuite vers l’expertise des pierres précieuses. L’entreprise vit alors ses instants dorés et se spécialise dans la procédure du sertissage dont le brevet fut déposé en 1933 et porte le nom de Serti Mystérieux : sans aucune griffe de métal apparente, elle permet de sertir lesdites pierres.

            Enfin, en 1938, la maison dépose un nouveau brevet concernant son collier Passe-Partout permettant d’adapter chaque tenue à ses bijoux. Grâce à un intelligent système de rails mécaniques, il permet de glisser une chaîne flexible afin de régler la longue grâce à des clips en formes de fleurs. Il peut également se porter en forme de boucles d’oreille.

            Ce n’est qu’en 1976 que la célèbre marque se tourne vers la parfumerie de luxe avec son parfum First. Elle enchaînera ensuite avec « Van Cleef pour Homme » (1978), « Tsar » (1989) et « Van Cleef pour Femme » (1993). Ensuite, en 2007, la maison signe un contrat exclusif avec Interparfums. En 2008, il enchaîne avec « Féerie », puis avec « Collection Extraordinaire » (2009), « Oriens » et « Midnight Paris » la même année, en 2010, ensuite « Rêve » (2013) et « Féérie Rubis » (2015).

Que dire sur le parfum First ?

            Ce parfum est la combinaison parfaite entre différents classiques. Pour le créer, le créateur de parfum  de la marque Givaudan, Jean-Claude Ellena, a su se servir de tout ce qui pouvait exprimer et constituer le luxe à la française. Au même titre que l’Arpège de Lanvin et l’eau N°5 de Chanel, il exprime l’opulence, la complexité.

            Concernant le design, le précieux liquide est enfermé dans un flacon, une bouteille épurée, surmontée d’un léger anneau d’argent. Le flacon oscille entre la couleur noir, le jaune/dorée, le vert pâle, le rouge pourpre et le rôle pâle. A la différence de son flacon, la boite est relativement simple et épurée. Elle se compose seulement d’une face beige/blanche, agrémenté d’un contour noir, contrastant agréablement. Néanmoins, la couleur de la boite varie avec celle du contenant.

            La particularité de ce parfum compte non pas dix, non pas vingt, mais bien 160 ingrédients regroupant des notes de jasmins, de roses, de fruité de Chamade, d’aldéhydes de Chanel ou encore de fleuri de Fidji. Ainsi, First s’illustre en temps que glamour intemporel qu’incarne la maison de parfums Van Cleef & Arpels. Il souligne ainsi diverses notes florales avec, en notes de tête, la pêche, l’aldéhyde et la framboise ; en notes de coeur, le jasmin, la rose et l’orchidée ; et en notes de fond, l’ambre, la mousse de chêne et la santal.

Une version blanche pour First

            Quoi de mieux que de réinviter des classiques ? Et la maison Van Cleef & Arpels ne fait pas exception. En effet, elle a ainsi produit une nouvelle version de son premier succès, First, lors d’une édition spéciale spécialement dédiée à l’Hiver et à sa magie.

            Cette saison est rappelée par le design blanc et épuré, comme les flocons de neige, et est agrémenter d’une écriture or/doré. Cette réédition adopte ainsi le sophistiqué et le luxe de la joaillerie Van Cleef & Arpels, sans en faire trop.

            Enrichi par des notes de jasmins et de roses blanches, cette nouvelle version conserve la senteur emblématique de l’aldéhyde, tout en la rehaussant de muscs blancs.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Ecrit par Sandrine Barnard

Rédactrice de pour-vous-magazine.com avec divers passions !
Bonjour et bienvenue sur ma page, Je m’appelle Sandrine Barnard, je suis rédactrice à pour-vous-magazine.com depuis son lancement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Chargement…

0

6 Idées pour une déco Celtique

Le FBI se passe d’Apple et arrive à accéder à votre iPhone